Aix-les-Bains : le festival Musilac annule son édition 2021

Lors de sa dernière édition, en 2019, Musilac avait réuni plus de 80 000 spectateurs. En 2021, les restrictions sanitaires devraient contraindre les festivals en plein air à limiter leur jauge à 5000 personnes assises.
Lors de sa dernière édition, en 2019, Musilac avait réuni plus de 80 000 spectateurs. En 2021, les restrictions sanitaires devraient contraindre les festivals en plein air à limiter leur jauge à 5000 personnes assises. - Photo Musilac / Arnault Breysse

C’est un nouveau coup dur pour tous les amoureux de musique qui espéraient retrouver l’Esplanade du Lac cet été. Les organisateurs du festival Musilac, qui devait se tenir du 8 au 11 juillet 2021 à Aix-les-Bains, annoncent son annulation.

« Comme il y a un an, trop de choses sont contre nous », écrivent-ils dans un communiqué vendredi 2 avril 2021. Et d’évoquer bien sûr la situation sanitaire « dont nous comprenons bien à quel point elle est difficile à gérer pour les autorités », mais également « l’absence de réponses à un certain nombre de questions » à 100 jours de l’événement, « qui rend la situation intenable pour nous, comme hélas pour beaucoup d’autres festivals ».

« Hors de question de sacrifier l’âme » de Musilac

L’équipe a étudié différents scénarios tenant compte des contraintes sanitaires et également sondé les festivaliers pour en arriver à cette conclusion. « Nous pensons que ni notre programmation artistique, ni la configuration de notre site ne nous permettent d’envisager de rentrer dans le cadre fixé par le ministère de la Culture de 5.000 personnes assises distanciées sans bars ni restauration », tranchent les organisateurs de Musilac.

Ces derniers considèrent qu’il est « hors de question de sacrifier l’âme de ce qui nous unit depuis près de 20 ans pour proposer un rendez-vous qui ne ressemblerait à rien de ce que nous aimons vivre ensemble ».

Pour 2022, une page blanche

Après une première annulation en 2020, dans les premiers mois de l’épidémie de Covid-19, et cette seconde désillusion, Musilac décide de « repartir d’une page blanche ». Contrairement à la première fois, où les festivaliers pouvaient conserver leurs places, tous les festivaliers se verront « dans les plus brefs délais » rembourser leurs billets.

Musilac, qui a « une pensée forte et reconnaissante » pour les intermittents, les partenaires et les bénévoles, donne désormais rendez-vous dans un an. « Dès les beaux jours revenus, nous aurons le bonheur de vous annoncer les premiers noms des artistes qui ont d’ores et déjà signé pour écrire avec nous et avec vous une nouvelle page en 2022 », promet l’événement aixois.

Cette année-là, il fêtera alors ses 20 ans. En musique et sur scène, il faut espérer. Sauf si, à nouveau, le Covid décide de couper le son…