Saint-Paul-sur-Isère: Ghislaine et Michel Pinel font appel de la décision de non-lieu du tribunal de Lyon

Les parents d’Anne-Cécile : Ghislaine et Michel Pinel.
Les parents d’Anne-Cécile : Ghislaine et Michel Pinel.

La Savoie  : La cour d’appel de Lyon s’est prononcée le 3 mars sur un non-lieu pour la mort de votre fille Anne-Cécile en Croatie. Comment expliquez-vous cette décision ?

Michel Pinel : Il y avait plein de questions en suspens, pourtant. Pour n’en citer que 3... Premièrement, comment s’est elle retrouvée là où son corps a été découvert. Ça paraît improbable qu’elle y soit allée naturellement. C’est difficile d’accès. Deuxièmement, pourquoi y avait-il autant de traces de sang dans son fourgon. Troisièmement, comment expliquer que son crâne ait autant de lésions. Parmi celles-ci, certaines n’ont pas d’explications. La seule qu’on ait, c’est celle à l’arrière du crâne : elle aurait heurté quelque chose ce qui aurait provoqué la mort. Comme le corps a été retrouvé près d’un pylône, ils ont dit qu’elle avait grimpé dessus et qu’elle était tombée. Pour nous, c’est invraisemblable.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite