Frontenex: leur vie avec deux enfants autistes

La différence de Natann et Erwann n’est pas extérieure, elle est en eux. Et pour leurs parents comme eux-même, cette difficulté invisible est un handicap de plus.
La différence de Natann et Erwann n’est pas extérieure, elle est en eux. Et pour leurs parents comme eux-même, cette difficulté invisible est un handicap de plus.

En digérant leur histoire, on ne peut s’empêcher de leur demander où ils puisent leur sourire «  Tirer la gueule ne nous aide ni nous, ni nos enfants à avancer, alors même si ce n’est pas facile, on sourit  ». Et, assurément, ce n’est pas facile. Natann a 6 ans, il a été diagnostiqué à 1 an et demi «  Il pleurait beaucoup, ne nous regardait pas, il était en retard d’un point de vue moteur, parole, propreté, la difficulté qu’il a à s’exprimer entraîne chez lui des crises de colère  ». Natann est extraverti.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite