Ils verbalisent le conducteur et l’aident ensuite à redémarrer

Les gendarmes se sont mobilisés pour aider le conducteur à redémarrer.
Les gendarmes se sont mobilisés pour aider le conducteur à redémarrer. - Facebook Gendarmerie du Gard.

Ce sont les gendarmes du Gard qui racontent l’anecdote. Vendredi 19 mars, ils effectuaient des contrôles de vitesse sur la commune de Saint-Jean-de-Maruejols, près d’Alès (Gard). Ils arrêtent un conducteur, qui a dépassé la vitesse autorisée d’environ 20 km/h et le verbalise. Seulement, au moment de repartir, celui-ci ne parvient pas à faire repartir le moteur.

Qu’à cela ne tienne, les gendarmes lui viennent en aide et poussent son véhicule pour qu’il puisse redémarrer et « regagner son domicile avant le couvre-feu » précisent les militaires. Une aide qui lui a permis… d’éviter une deuxième amende.