Aix-les-Bains : quand Dominique Dord était pris dans la «lessiveuse» de l’affaire Bygmalion

Le procès de l’affaire des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 a été reporté au 20 mai.
Le procès de l’affaire des comptes de campagne de Nicolas Sarkozy en 2012 a été reporté au 20 mai. - Photo UMP

Il garde le souvenir d’être passé dans « une lessiveuse ». On lui a pris son portrait – « comme les criminels » – et ses empreintes digitales. Dominique Dord a été l’un des protagonistes de l’affaire Bygmalion quand le scandale a éclaté en 2014. C’est au titre de trésorier de l’UMP deux ans plus tôt, lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, qu’il a été entendu par la police judiciaire et le juge d’instruction au pôle financier de Nanterre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite