Hôpitaux d’Aix-les-Bains et Chambéry : «On aborde cette période avec préoccupation»

«On est plutôt dans une position d’attente», explique Florent Chambaz. En Savoie, le taux d’incidence (262 cas pour 100 000 habitants) est sous la moyenne nationale mais juste au-dessus du seuil d’alerte.
«On est plutôt dans une position d’attente», explique Florent Chambaz. En Savoie, le taux d’incidence (262 cas pour 100 000 habitants) est sous la moyenne nationale mais juste au-dessus du seuil d’alerte.

La situation est sous contrôle. Au centre hospitalier Métropole Savoie (CHMS), mis à rude épreuve à l’automne dernier et qui avait notamment dû procéder à des évacuations de patients par avion, le niveau d’alerte a baissé d’un cran en ce début de printemps. Mais, au vu des derniers indicateurs nationaux, ce n’est que temporaire. L’organisation de crise est donc toujours de mise, avec le plan blanc activé pour pouvoir s’adapter au quotidien en fonction des évolutions de la situation. État des lieux avec son directeur général, Florent Chambaz.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite