Territoire de Belfort : des retraités découvrent un inconnu endormi dans leur lit

Quand ils sont rentrés chez eux, les retraités ont fait une découverte surprenante.
Quand ils sont rentrés chez eux, les retraités ont fait une découverte surprenante. - Photo d’illustration Pixabay

On pourrait croire à une réécriture contemporaine du célèbre conte pour enfants Boucle d’or et les trois ours. Dimanche 21 mars, à Bourogne (Territoire de Belfort), près de Belfort, un couple de retraités sort de son domicile pour une promenade. Ils attendent la visite d’une infirmière et laissent donc la porte d’entrée déverrouillée le temps de la balade. Seulement, à leur retour, les deux retraités ne trouvent pas l’infirmière mais un inconnu, d’une vingtaine d’années, endormi dans l’un de leurs lits, détaillent nos confrères de L’Est Républicain.

Impossible à réveiller

Dans un premier temps, ils tentent de réveiller l’intrus mais celui-ci, « passablement assommé par une consommation de stupéfiants », ne daigne pas ouvrir l’œil. Nos deux retraités alertent donc la gendarmerie locale, qui prend le relais. Les militaires parviennent finalement à réveiller le jeune homme qui se montre violent. Il se rebelle et crache au visage d’un des gendarmes lors de son interpellation. Transporté à l’hôpital, il crache dans l’œil d’un second gendarme. Un comportement pas vraiment recommandé, d’autant plus en période de crise sanitaire…

Condamnation avec sursis

Finalement, l’intrus, un habitant de Belfort originaire de la Nièvre, a été déféré au parquet de Belfort, selon la procédure de comparution de reconnaissance préalable de culpabilité. Il a répondu des chefs d’accusation d’outrage à personne dépositaire de l’autorité, rébellion, violence sur personne dépositaire de l’autorité publique et usage de stupéfiant. Le président du tribunal a prononcé une peine de huit mois d’emprisonnement assortie d’un sursis probatoire.