Chambéry : le centre technique municipal touché par un acte de vandalisme totalement « gratuit »

Malgré des dégâts importants, rien n’a été volé dans le bâtiment.
Malgré des dégâts importants, rien n’a été volé dans le bâtiment. - Mairie de Chambéry

Samedi 13 mars en fin de journée, le centre technique municipal de Chambéry a subi un acte de vandalisme.

Suite à l’intrusion de plusieurs personnes dans le local, situé dans le quartier de Bissy, deux bureaux ont été saccagés et une vingtaine de véhicules municipaux dégradés : des véhicules de service, des engins techniques et même le petit train touristique. Rien n’a cependant été volé dans le bâtiment.

Dans un communiqué, la municipalité chambérienne dénonce une « attaque du service public intolérable ».

Après une constatation des dégâts par le maire de Chambéry Thierry Repentin, deux adjoints et le directeur général des services, la police scientifique et technique a investi les lieux pour commencer une enquête. Thierry Repentin a ensuite demandé à la police nationale « une enquête minutieuse » sur le site et ses abords. La Ville va également porter plainte. L’enquête devra déterminer les auteurs des faits.

Depuis samedi soir, jour de l’attaque, un renfort de gardiennage a été mis en place pour assurer la sécurité des lieux. La municipalité a indiqué que l’activité ne serait pas interrompue, mais réorganisée dès ce lundi 15 mars.