Aix-les-Bains / Chambéry : les festivals entre incertitudes et réflexions

Aix-les-Bains / Chambéry : les festivals entre incertitudes et réflexions

«   Sous le choc. » C’est ainsi que Rémi Perrier décrit sa réaction à l’annonce du carcan de 5 000 places assises pour les festivals d’été. « Je me suis senti comme beaucoup de mes confrères, dos au mur et un peu scotché dans une position extrêmement délicate », a témoigné le directeur de Musilac au micro de RCF Savoie le 23 février.

Mais l’organisateur du plus grand festival pop-rock de la région n’a pas pour autant jeté l’éponge, contrairement à d’autres, comme le Hellfest (Loire-Atlantique) qui aurait dû accueillir des groupes de hard rock et de métal en juin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite