Chambéry : Laurence Langely, une infirmière sur le front avec la Réserve sanitaire

Laurence Langely a participé à la campagne de dépistage du Covid-19 dans les bidonvilles guyanais pendant l’été 2020.
Laurence Langely a participé à la campagne de dépistage du Covid-19 dans les bidonvilles guyanais pendant l’été 2020. - Photos DR

Elle s’est retrouvée au cœur de l’épidémie dès les premières semaines. Infirmière depuis plus de 45 ans, Laurence Langely est membre de ce que l’on appelle la Réserve sanitaire (lire ci-dessous). « On n’est pas là pour remplacer du personnel, on est là parce qu’il y a un coup dur », précise-t-elle.

Tout juste à la retraite, cette Chambérienne a choisi de se mettre à disposition plutôt que de profiter de son temps libre dans la cité ducale. « Quand j’ai vu le Covid, j’ai complété mon dossier et je suis partie à la première alerte », se souvient-elle. « Je savais qu’il y avait des besoins. C’était inconcevable que je reste les bras croisés. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite