Annecy : une pétition pour sauver Sidiki, menacé d’expulsion

«Sidiki, c'est mon petit frère d'adoption» confie Meliya, qui l’héberge.
«Sidiki, c'est mon petit frère d'adoption» confie Meliya, qui l’héberge.

On aurait pu penser que le plus difficile était passé pour Sidiki, 20 ans, arrivé à Annecy en 2017. Après des mois de souffrance sur le chemin de l’exil, il se lance dans un parcours scolaire acharné pour décrocher un CAP plomberie au lycée le Mirantin d’Albertville et espère un apprentissage auprès d’un employeur qu’il a déjà trouvé. Mais le couperet tombe : il vient de se voir opposer une obligation de quitter le territoire français, contre laquelle il a fait un recours administratif. Jeune adulte, il ne peut plus bénéficier de son statut de mineur associé à la protection du conseil départemental. Il souhaite déposer une demande de titre de séjour obligatoire pour entrer dans le monde professionnel.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite