Haute-Savoie : 17 ouvertures de classes et 35 fermetures prévues pour la rentrée

Haute-Savoie : 17 ouvertures de classes et 35 fermetures prévues pour la rentrée

L’année scolaire n’est pas encore terminée que les services de l’Éducation nationale sont déjà en pleine préparation de la prochaine rentrée. Le sujet a été au coeur du conseil départemental de l’Éducation nationale (CDEN) organisé mardi 23 février 2021.

Que faut-il en retenir ? Déjà que le nombre d’élèves dans le premier degré (maternelle, primaire) sera en baisse, d’après les projections, avec un effectif de 357 enfants en moins en Haute-Savoie. En parallèle, le département se voit créditer de 9 emplois d’enseignants supplémentaires.

À partir de ces indicateurs, la direction académique a d’ores et déjà programmé des attributions d’emplois dans les écoles, synonymes d’ouvertures (17) ou de fermetures (35) de classes. Voici la liste :

Ouvertures de classes

Maternelle

Ville-La-Grand La Bergerie

Ville-La-Grand Les Pottières (3 emplois dont 2 transferts)

Élémentaire

Annecy Vaugelas

Neuvecelle R. Magnin

Usinens

Viry M. Cohn

Primaire

Cernex

Cluses La Sardagne

Cuvat

Excenevex-Yvoire

Loisin

Nonglard

Reignier Molan-Joran

Reignier Esery-Arculinges

Sales

Sciez Les Buclines

Thonon Le Châtelard

Fermetures de classes

Maternelle

Annecy Cran-Gevrier Vallon

Annecy Vaugelas

Bonneville Bois Jolivet

Marignier Centre

Saint-Cergues

Élémentaire

Annecy Cran-Gevrier Vallon

Annecy Meythet Centre

Annecy Meythet Cotfa

Bonneville Bois Jolivet

La Roche-sur-Foron Champully

Lullin

Saint-Cergues

Saint-Sixt

Sallanches Les Vouilloux

Ville-La-Grand Centre

Primaire

Alby-sur-Chéran Le Bourg

Annemasse J. Mermoz

Araches Serveray

Cluses Les Ewües 1

Cordon

Doussard

Faverges René Cassin

Filliere Evires

Fillinges A. Bonnefoy

Frangy Au fil des Usses

Le Biot

Marignier Le Giffre

Messery

Mont-Saxonnex Pincru

Saint-Gervais Le Fayet

Sallanches Jules Ferry

Samoëns A. Malgrand

Seyssel J. Coissard

Thonon Morillon

Ville-La-Grand Cornières (2 emplois transférés)

Comme chaque année, les besoins seront à nouveau évalués en juin, puis au moment de la rentrée des classes en septembre. Plusieurs mesures seront d’ailleurs validées ou non à ce moment-là. La direction académique émet ainsi des réserves pour 14 ouvertures de classes et 10 fermetures. Les voici :

Ouvertures de classes en suspens

Maternelle

Sallanches Les Marmottes

Scionzier le Crozet

Thonon La Source

Viry Les Gommettes

Élémentaire

Annemasse La Fontaine

Morzine Avoriaz

Primaire

Annemasse Simone Veil

Pers-Jussy E. Rosset

Saint-Ferréol

Mesures pour une commune

Reignier Saint-Julien (3 emplois)

Annecy

Fermetures de classes en suspens

Élémentaires

Cervens A. Boccagny

Le Grand-Bornand

Primaire

Annemasse Camille Claudel

Habère-Lullin

La Forclaz

Les Contamines-Montjoies

Megève

Monnetier-Mornex Pont du Loup

Naves-Parmelan

Rumilly J. Béard

Par ailleurs, d’autres mesures ont été annoncées concernant des dispositifs d’accueil pour les élèves à besoins particuliers. Il s’agit de la création d’une unité enseignement en maternelle autisme implantée dans le nord du département, de l’ouverture d’un dispositif pour enfants du voyage à Passy l’Abbaye et d’un poste ressource départemental pour la scolarisation des enfants avec troubles auditifs. En revanche, les dispositifs d’accueil des enfants nouvellement arrivés ou enfants du voyage à Marnaz, Passy et Viry vont fermer.

La FCPE 74 va réclamer «des moyens supplémentaires»

De son côté la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) de la Haute-Savoie déplore le manque de moyens mis par l’Éducation nationale dans le département et la dégradation des conditions d’enseignement, renforcée par la crise du Covid-19. « Toutes les décisions annoncées en premier et second degrés ne tiennent absolument pas compte de la situation sanitaire actuelle », a réagi sa secrétaire, Karine Robine-Detraz, lors d’une conférence de presse mercredi 24 février 2021.

La FCPE 74 réclamait notamment la création de 42 classes dans le premier degré au regard des perspectives d’inscriptions dans les écoles et du nombre d’enfants par classe. Seulement 17 sont prévues pour l’heure, plus 14 en suspens (lire ci-dessus). « Ça construit de partout ! Quelle est la corrélation entre cette baisse d’effectifs [annoncée par la direction académique, NDLR] et la démographie ? », s’interroge Karine Robine-Detraz, en craignant qu’il ne s’agisse d’un « prévisionnel erroné ».

La fédération note également que plusieurs écoles ne peuvent pas ouvrir de classes supplémentaires car elles sont saturées (Balmont, La Plaine, Vallin-Fier, Les Lutins, L’Épinette) et demande donc aux communes de réfléchir à leur carte scolaire et à leurs investissements dans les écoles. D’après ses calculs, le taux d’encadrement de 5,28 postes pour 100 élèves placerait le département à l’avant dernière place nationale.

Moins d’heures, plus d’élèves

Enfin, dans le secondaire, elle déplore la diminution de la dotation horaire (enveloppe d’heures allouée par l’académie pour assurer les enseignements) attribuée aux collèges et Segpa (sections d’enseignement général et professionnel adapté) de la Haute-Savoie, en recul de 83,5 équivalents temps plein, alors que dans le même temps le nombre d’élèves sera croissant (+305) d’après les prévisions.

Karine Robine-Detraz conclut : « On va demander à la rectrice et à la Dasen [directrice académique des services de l’Éducation nationale, NDLR] des moyens supplémentaires. »