Covid-19 : les vacances scolaires pourraient être allongées

Les vacances scolaires pourraient être allongées.
Les vacances scolaires pourraient être allongées. - Crédit Ludovic Maillard - VDNPQR

Alors qu’il a annoncé mercredi 27 janvier que le gouvernement envisageait un confinement « très serré », le porte-parole parole du gouvernement, Gabriel Attal, était invité ce jeudi 28 janvier sur France Inter. Il a précisé que le confinement envisagé comme l’une des pistes pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 aurait «  des effets rapides et efficaces pour freiner davantage la circulation du virus  ».

Il a répété que le gouvernement souhaitait, au maximum, «  permettre à nos enfants d’aller à l’école ». « On est dans une situation particulière, avec ce variant, dit britannique, qui se développe. Évidemment tous les scénarios sont sur la table, rien n’est exclu. On arrive dans une période de vacances de février, sur un mois selon les trois zones, y a les vacances de février. Il est évidemment possible de réfléchir à allonger les vacances », a-t-il ajouté.

Le porte-parole du gouvernement avait annoncé que différents scénarios étaient à l’étude, « du maintien du cadre actuel jusqu’à un confinement très serré ». Deux bornes entre lesquels plusieurs possibilités sont évoquées : la possibilité d’un couvre-feu couplé à un confinement seulement le week-end ou encore l’allongement des vacances de février avec l’interdiction des déplacements interrégionaux, selon une source gouvernementale.

Le président Emmanuel Macron a demandé « des analyses supplémentaires » sur ces différents scénarios avant de prendre des décisions. Le Premier ministre Jean Castex mènera quant à lui jeudi et vendredi une série de consultations : présidents de groupes du Sénat, de l’Assemblée nationale, représentants des associations d’élus et partenaires sociaux seront entendus par visioconférences.