Renault va arrêter la production de la Twingo

La Twingo ne sera plus contruite.
La Twingo ne sera plus contruite. - Photo d’illustration

On ne passe pas une journée sans en croiser une sur la route mais la Twingo va peu à peu disparaître. Apparue en 1993, la citadine de Renault va cesser d’être produite. « Je considère que c’est dommage d’abandonner ce type de véhicules, mais les petites voitures thermiques vont disparaître à cause des règles du jeu européennes », se désole Luca De Meo, directeur général de Renault, dans les colonnes de Challenges. S’il déplore devoir faire ce choix, le patron de la firme au losange explique que le durcissement des normes rend « très difficile de rentabiliser un modèle à essence de 3,60 mètres de long ».

Le premier modèle de la Twingo avait été un grand succès, avec une campagne de publicité qui avait marqué les esprits.

Le nouveau modèle sera le dernier

Renault vient tout juste de commercialiser une version « zéro émission » de sa citadine fétiche. Elle sera la dernière. Un abandon lié aussi à l’arrêt du partenariat avec Daimler (Mercedes) : la Twingo III avait été développée conjointement avec la Smart Fortwo et la Smart Forfour. Chez les autres constructeurs, le mouvement est similaire, PSA (devenu Stellantis) ne remplacera pas ses Citroën C1 et ses Peugeot 108. Opel, Ford ou encore le japonais Suzuki abandonnent aussi leurs véhicules d’entrée de gamme.

Le retour de la Super 5

La disparation de la Twingo, modèle emblématique de Renault, signera cependant le retour d’un autre mythe de la marque française : la Super 5, mais en version électrique. De quoi donner des bouffées de nostalgie à toute une génération.