Quand le Salève était un paradis des sports d’hiver…

Depuis le terminus du chemin de fer, ce sont des kilomètres de descentes qui s'offraient aux skieurs et aux lugeurs au Salève. (Collection M. Brand).
Depuis le terminus du chemin de fer, ce sont des kilomètres de descentes qui s'offraient aux skieurs et aux lugeurs au Salève. (Collection M. Brand).

L’expression « sports d’hiver » prend naissance à la fin du XIXe siècle, lorsque des hôteliers de Saint-Moritz, en Suisse, réussissent à faire revenir des touristes anglais pendant la morte saison en leur proposant de faire de la luge et du patin à glace. Au Salève, la première mention de ces pratiques date de l’hiver 1893-1894, avec un dénommé Georges Thudichum, pionnier dans l’utilisation de ces sortes de « longs patins norvégiens ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite