Un artiste de Combloux reprend « Antisocial » dans son nouvel album

Tuf, un artiste de Combloux qui patiente avant de pouvoir présenter son dernier disque sur scène.
Tuf, un artiste de Combloux qui patiente avant de pouvoir présenter son dernier disque sur scène.

Christophe Mercier, alias « Tuf » de son nom d’artiste, est un personnage très attachant et d’une gentillesse à toute épreuve. Originaire de Combloux et âgé de 54 ans, Christophe exerce son métier de musicien-chanteur multi-instrumentiste depuis plus de trente ans au sein de plusieurs formations régionales, mais également comme musicien de studio. C’est dans un contexte particulier qu’il vient de sortir son cinquième album solo, composé de treize titres originaux.

Au bonheur des bois :

Ce nouvel opus comprend aussi une reprise, et pas la moindre, puisqu’il s’agit d’« Antisocial » du célèbre groupe de hard-rock français Trust, dans une version qui ne laissera personne indifférent…

Trust, « Antisocial » (Live à l’Olympia) :

Qu’est-ce qui a motivé la création ce cinquième album en pleine crise ?

Il était en préparation depuis une année, mais pour ces derniers mois, c’est devenu une soupape de sécurité, une façon de se sentir encore dans la place, dans ce contexte si particulier de crise sanitaire auquel aucun artiste n’était préparé. Sortir un album n’est jamais anodin, c’est un peu comme une naissance après plusieurs mois de travail en studio. Un plaisir que j’entends partager au plus vite avec le public.

Quels sont les musiciens qui ont collaboré avec vous sur cet opus ?

En premier lieu, Lison Rawas, ma compagne, altiste, chanteuse-parolière et Céleste et Mariette, mes deux filles, un soutien familial très important pour moi. J’ai eu la chance d’être entouré de grands artistes comme : Richie Faret à l’harmonica ; Eric D’Hulst, Eric Gonzalves et Journeyman aux guitares. Coté cuivres : Jean-Luc Warin à la trompette, Eric Gauffre au trombone et Régis Ferrante au saxophone. Avec également, Olivier Niquille à l’accordéon et Patrick Montessuit à la clarinette bass, Marion Chemin et Jean-Noël Levavasseur auteurs sur deux chansons. Sans oublier les photos avec Guillaume Vergoz, le mastering par Sylvain Mayoli… C’est un vrai travail d’équipe, mais surtout une grande famille.

Comment préparez-vous cette sortie de crise ?

Ce qui est compliqué, c’est de n’avoir aucune visibilité sur cette fameuse relance que tout le monde attend. Ce n’est pas évident de se projeter sur l’avenir et préparer des prestations. En attendant, je me focalise sur les répétitions en gardant des contacts étroits avec tous les organisateurs avec qui je collabore et qui sont aussi dans l’expectative. Je suis conscient qu’il faudra relancer la machine, ça ne sera pas évident, mais la motivation est toujours là. Pouvoir vivre de sa passion est déjà une grande chance et un bonheur rare… Un bonheur des bois…

En attendant de retrouver « Tuf » sur scène

Pour les prochaines dates de concerts, « Tuf » recommande à ses fans de rester en contact sur son Facebook perso, où seront annoncées les futures dates de prestations. Les extraits de concerts sont à découvrir ici et les extraits des albums de « Tuf » sur sa chaîne Youtube. Les commandes d’albums peuvent se faire par mail : tofmercier@gmail.com ou lors de ses futurs concerts qu’il attend avec impatience.