Annemasse : l’agglomération veut mettre un coup d’arrêt à la pub

Ce règlement doit libérer le paysage de ces panneaux disgracieux. Enfin.
Ce règlement doit libérer le paysage de ces panneaux disgracieux. Enfin.

C’est un sujet devenu récurrent mais qui s’impose comme dossier majeur aujourd’hui, dans des agglomérations défigurées par les 4 X 3. L’agglomération d’Annemasse est plutôt bien lotie en la matière. Par le passé, les dirigeants ont même autorisé à masquer le mont-Blanc et le Môle par de la pub, comme en témoignent les abords de la route de Taninges, en se dirigeant vers Annemasse. Fort heureusement, les mentalités ont évolué.

Aujourd’hui, le constat est unanime. Chacun s’accorde à dire qu’il faut réduire le phénomène. Un document, arrêté en conseil communautaire en octobre dernier, sera soumis à enquête publique au printemps prochain. À noter que la crise sanitaire a retardé tout le processus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite