Haute-Savoie : le couvre-feu maintenu à 20 heures jusqu’à nouvel ordre

Depuis le 17 octobre, un couvre-feu de 20 heures à 6 heures régit la vie des Haut-Savoyards. Celui-ci pourrait être avancé à 18 heures dès le 10 janvier. Photo d’archives.
Depuis le 17 octobre, un couvre-feu de 20 heures à 6 heures régit la vie des Haut-Savoyards. Celui-ci pourrait être avancé à 18 heures dès le 10 janvier. Photo d’archives.

Depuis que la Haute-Savoie fait partie des départements potentiellement soumis à un couvre-feu à 18 heures, tout le monde se demande si le pas sera franchi ou non. Vendredi 8 janvier, la question, qui concerne les citoyens mais aussi de nombreux acteurs économiques, a été vivement discutée tout au long de la journée. Le préfet Alain Espinasse a même organisé des visioconférences avec les élus du territoire pour collecter leurs avis (lesquels étaient d’ailleurs unanimement « contre »). Finalement, vers 20 heures, alors qu’aucune décision officielle n’a encore été prise, une source interne de la préfecture nous a assuré que le couvre-feu dans le département était « maintenu à 20 heures jusqu’à nouvel ordre ». Et de préciser que « c’est le gouvernement qui trancherait la question », et non pas le préfet de Haute-Savoie.

Le taux d’incidence en ligne de mire

Pour rappel, depuis le 2 janvier, 15 départements (où le taux d’incidence est supérieur à 200 cas pour 100 000 habitants) sont concernés par un couvre-feu de 18 heures à 6 heures en raison de l’évolution de la situation sanitaire. Ces départements sont les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, les Vosges, le Territoire de Belfort et la Moselle. Les dix potentiels nouveaux sont donc la Haute-Savoie mais aussi le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, la Côte-d’Or, l’Yonne, le Cher, l’Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône.