« Le point de non-retour n’est pas loin », alertent les responsables des remontées du Chablais

Le gouvernement attendrait d’avoir du recul sur les données sanitaires liées aux fêtes pour prendre des décisions concernant les stations de sport d’hiver.
Le gouvernement attendrait d’avoir du recul sur les données sanitaires liées aux fêtes pour prendre des décisions concernant les stations de sport d’hiver.

Les stations de ski vont devoir prendre leur mal en patience. Encore. Après avoir fait miroiter le 7 janvier comme potentielle date d’ouverture des remontées, puis avoir reporté toute décision au 13 janvier, le gouvernement ne se prononcera finalement que le 20 janvier sur le sort de la montagne. Une attente insupportable pour l’ensemble des acteurs concernés, auquel se rajoute la forte impression d’être menés en bateau.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite