L’étonnante histoire de l’une des dernières fermes des Gets

Erigée en 1884 au centre des Gets, la ferme du Lyonnais a été détruite en 2018.
Erigée en 1884 au centre des Gets, la ferme du Lyonnais a été détruite en 2018.

De la ferme de Joseph Mugnier, seul un linteau de pierre reste visible, au sol, dans l’entrée du ‘‘Chalet 1839’’, l’immeuble construit à la place et inauguré l’an dernier. «  Les Gêtois ignoraient tout de cette ferme et de mon aïeul, qui l’avait construite  », souligne Philippe Mugnier, arrière-arrière petit neveu de l’homme.

Joseph Mugnier était pourtant un personnage singulier. Né en septembre 1836 aux Gets, il passe son enfance dans la ferme familiale, mais quitte le village à 15 ans pour s’engager dans une voie ecclésiastique. Il officie dans plusieurs villes de France. Il devient ensuite instituteur, libraire ou encore contremaître dans une fabrique de perles à Paris, avant de gagner Lyon où, évoluant dans le milieu de la mode (décoration de tulles), il dépose des dizaines de brevets et fait ainsi fortune.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite