Dépistage massif : la mise en garde des professionnels de santé du Bas-Chablais

Matthieu Bouvrais préside la communauté professionnelle territoriale du Bas-Chablais.
Matthieu Bouvrais préside la communauté professionnelle territoriale du Bas-Chablais.

Le coup d’éclat médiatique initié par Laurent Wauquiez n’a pas entraîné l’unanimité. Du côté des praticiens locaux, directement concernés, certains s’interrogent sur la pertinence d’un dépistage massif à l’orée des fêtes de fin d’année.

Matthieu Bouvrais est de ceux-là. Médecin généraliste à Machilly, il préside la Communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) du Bas-Chablais. «  Pourquoi tester avant Noël et pas avant le 31 décembre ? Pourquoi pas après les fêtes ?  », questionne-t-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite