Quand l’abbé Pierre faisait passer clandestinement la frontière à un frère du Général de Gaulle

Les quatre frères de Gaulle en 1919, à côté de Charles (à gauche), Jacques et Xavier, qui franchiront clandestinement la frontière à Collonges grâce au curé Jolivet.
Les quatre frères de Gaulle en 1919, à côté de Charles (à gauche), Jacques et Xavier, qui franchiront clandestinement la frontière à Collonges grâce au curé Jolivet.

Durant la Seconde Guerre mondiale, le Salève a été utilisé par des réseaux de résistance pour cacher des réfugiés ou des maquisards, avant leur passage en Suisse. Plusieurs curés du massif ont joué un rôle actif dans ces réseaux. Parmi eux, Marius Jolivet (1906-1964). Ce curé de Collonges-sous-Salève, aidé de paroissiens, a permis le passage en Suisse de familles de réfugiés juifs, la frontière étant située en bordure de la commune.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite