(VIDEO) Covid-19 : Jérôme Salomon fait le point sur l’épidémie

(VIDEO) Covid-19 : Jérôme Salomon fait le point sur l’épidémie
Capture d’écran BFMTV

Plusieurs médias s’interrogeaient ce lundi 7 décembre : le rythme des contaminations par le Covid-19 sera-t-il suffisamment ralenti d’ici le 15 décembre pour que la France puisse être déconfinée ? Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a fait le point sur l’épidémie.

18h36

Fin du direct

18h36

« Ces chiffres sont inquiétants parce qu’ils correspondent à des personnes qui sont contaminées et peuvent contaminer leur entourage. »

« Nous sommes à 11.000 cas par jours alors que nous étions à 5.000 cas par semaine en été. On est dans la période la plus à risque parce que c’est l’hiver et que le virus peut se transmettre plus facilement. L’immunité reste faible et l’immunité liée au vaccin ne sera disponible que dans quelques mois ».

« Ce n’est pas le comportement des Français qui a changé, c’est la période qui est à haut risque. »

18h34

L’analyse de l’impact sur les déprogrammations d’opérations et de soins programmés est en cours. L’activité de greffe a baissé de 37 % lors de la première vague.

« En deuxième vague, on a été attentifs à beaucoup moins impacter les personnes atteintes de maladies chroniques ». L’impact de la deuxième vague sera sûrement différent. « On a été très attentif à ne déprogrammer aucune intervention qui aurait entraîné une perte de chance pour le patient. » Le bilan de la deuxième vague sera disponible dans quelques semaines.

18h31

Les résultats des tests antigéniques sont déjà répertoriés dans les nouveaux cas. « Il faut continuer à se tester au moindre doute ».

18h30

Le déroulé de la deuxième phase du déconfinement dépendra de l’évolution de l’épidémie dans les jours à venir. « Quelle sera la situation dans les prochains jours ? Est-ce que la baisse va redémarrer ? On avisera en fonction de l’évolution. »

18h28

La vaccination est une démarche européenne, la Haute autorité de santé a défini une stratégie. « Les ehpad sont la priorité numéro 1 pour la vaccination. La logistique est en place, la date dépendra de beaucoup d’étapes qui ne sont pas encore franchies ».

La campagne de vaccination prendra plusieurs mois.

18h26

« Nous sommes dans une phase d’analyse, nous allons continuer à observer les indicateurs. »

« En ce qui concerne les fêtes, nous verrons les messages à faire passer. »

« On est très attentif dans les prochains jours. On adaptera nos préconisations au bon sens des Français qui ont très bien compris les mesures ».

18h23

Le taux d’incidence demeure supérieur à 100 dans de nombreux départements. L’impact hospitalier reste majeur et la pression élevée en réanimation, notamment en Bourgogne Franche Comté et en Auvergne Rhône-Alpes.

« Nous sommes aujourd’hui dans une phase d’analyse, le virus va continuer à circuler activement au cours des prochains mois. La saison hivernale sera particulièrement difficile ».

Les fêtes de fin d’année font craindre des contaminations intrafamiliales. « Je passe un message de prudence auprès des personnes les plus fragiles ».

18h20

Au niveau mondial, les chiffres de l’épidémie sont à la hausse.

« En Europe, la pression épidémique demeure élevée, la plupart des pays font face à de grandes difficultés à maintenir l’épidémie sous contrôle ». En Europe, il y a eu 1 million de nouveaux cas en 7 jours.

En France, la diminution de cas positifs « marque le pas ». 10.000 nouvelles personnes sont testées positives chaque jour. « Nous sommes encore loin de l’objectif de passer sous la barre des 5.000 cas par jours ».

« Nous disposons d’indicateurs toujours plus sensibles pour mieux anticiper l’évolution de l’épidémie. »

18h16

Jérôme Salomon évoque la difficulté pour gérer la deuxième vague de l’épidémie. « Nous avons fait collectivement et individuellement de gros efforts ».

« Depuis quelques jours, le niveau de contamination quotidien ne baisse plus. Nous sommes très attentifs aux conséquences sanitaires à moyen et long terme de la Covid ».

« L’OMS s’inquiète de l’aggravation de l’épidémie en Europe. La situation est critique aux USA »

18h13

Début du direct