Le RN ne veut plus d’Amnesty International ni de MSF dans les rues de Thonon

Le secrétaire du Rassemblement national pour le canton de Thonon-les-Bains demande au maire de Thonon « d’interdire fermement aux associations immigrationistes », dont Amnesty International, l’accès aux rues de la ville (photo d’archives).
Le secrétaire du Rassemblement national pour le canton de Thonon-les-Bains demande au maire de Thonon « d’interdire fermement aux associations immigrationistes », dont Amnesty International, l’accès aux rues de la ville (photo d’archives).

Dans une lettre adressée au maire de Thonon, transmise aux médias locaux, le secrétaire du Rassemblement national pour le canton de Thonon-les-Bains a dénoncé le fait que « l’association Care, présente le vendredi 21 septembre dernier entre 15 h 30 et 18 h quêtait dans les rues de votre ville. Or d’après votre arrêté municipal, il lui a été expressément interdit de demander de l’argent à qui que ce soit, devant se borner exclusivement à une mission d’information. » « Qui plus est, cette association est connue pour des opérations de collaboration avec les passeurs mafieux de migrants illégaux », poursuit Louis Jacquet. Et ce dernier de demander à Jean Denais « d’interdire fermement aux associations immigrationistes suivantes : Amnesty International, Care, Médecins sans frontières, l’accès aux rues de notre ville puisqu’elles ne respectent pas vos arrêtés municipaux. »