Gruffy: grosse frayeur suite à la disparition d’une résidente de l’Ehpad

La résidente de l’Ehpad de Gruffy a été retrouvée saine et sauve près de la gare d’Annecy, dans la nuit du 29 au 30 novembre 2020.
La résidente de l’Ehpad de Gruffy a été retrouvée saine et sauve près de la gare d’Annecy, dans la nuit du 29 au 30 novembre 2020.

Branle-bas de combat dans le village de Gruffy et alentour, dimanche 29 novembre en fin d’après-midi. Une dame âgée de 68 ans a faussé compagnie aux autres résidents de l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de la commune, la résidence Pierre Paillet, qui donne l’alerte.

Les températures sont basses, la nuit tombe, et l’inquiétude grandit. L’information circule dans le territoire : « Merci de regarder autour de chez vous et d’avertir la gendarmerie », stipule notamment un SMS qui s’échange entre habitants. Certains d’entre eux se lancent même à la recherche de la résidente, en vain. La gendarmerie de Rumilly, avec l’aide d’un maître-chien, se lance dans les recherches.

Fin des recherches à Annecy

L’épilogue tombe au cours de la nuit : la personne recherchée est finalement localisée, saine et sauve, du côté de la gare d’Annecy, à une quinzaine de kilomètres de l’Ehpad. Elle aurait été prise en stop pour arriver jusque-là mais le périple de la disparue n’est pas connu dans le détail. Elle a été prise en charge au centre hospitalier d’Annecy pour observation.

La gendarmerie d’Annecy a tenu à saluer « le soutien admirable de la population locale » dans cette affaire.