Ain : «Nos agriculteurs peuvent travailler et c’est un bon point»

Une aide particulière sera allouée aux viticulteurs, durement touchés par le reconfinement.
Une aide particulière sera allouée aux viticulteurs, durement touchés par le reconfinement.

Vendredi 13 novembre, le département de l’Ain organisait une conférence de presse pour évoquer ses actions aux côtés des agriculteurs aindinois. L’occasion de revenir avec Michel Joux, président de la chambre d’agriculture de l’Ain, sur la situation de nos agriculteurs à l’heure du reconfinement.

Y a-t-il des différences avec le premier confinement pour les agriculteurs ?

Comme au printemps, les agriculteurs peuvent travailler et c’est un bon point. On a aussi tiré des leçons du premier confinement. On sait que les Français continuent à manger, voire qu’ils mangent un peu plus, français.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite