Annecy : Patrick et Louis Agnellet nous régalent pour les fêtes

Leur luxe ? Travailler ensemble. Une évidence pour Patrick et son fils Louis, 25 ans, qui partagent la même conception de l’excellence. Dans l’univers chocolaté de leur boutique située au cœur d’Annecy-le-Vieux, le duo nous réserve quelques surprises…

Cette année, quelles sont vos sources d’inspiration ?

Patrick : Aujourd’hui, en raison de la pandémie, nous sommes temporairement privés de voyages. À partir de ce constat, j’ai eu envie d’inviter nos clients à visiter le monde d’une autre manière, baignée d’arômes et de douceur. De l’Iran à la Colombie, du Groenland à la Chine, j’ai sélectionné des photos de villages du monde entier dont l’architecture, l’esthétique ou la situation géographique sont particulièrement inspirants. Comme, par exemple, le village croate de Rovinj, une presqu’ile magnifique en forme de châtaigne ou celui de Manarola dans les Cinque Terre italiennes, aux couleurs fruitées et acidulées. Dès la mi-décembre, nous proposerons douze bûches pâtissières et glacées, toutes accompagnées d’une petite carte explicative avec un lien internet qui permettra de découvrir ces lieux d’une beauté rare…

Vos premiers souvenirs gourmands à l’origine de votre vocation ?

Louis : Enfant, je me régalais de la bûche de Noël roulée de ma grand-mère et, bien sûr, des gâteaux de mon père. J’adorais aussi manger et confectionner moi-même des brioches pour le petit-déjeuner. Ces souvenirs marquants ont déterminé mon avenir.

Patrick : J’ai été très influencé par ma mère et ma grand-mère, d’excellentes cuisinières et pâtissières. Dans la ferme familiale, j’évoluais durant les fêtes dans un monde de gourmandises traditionnelles et simples. Toutes ces saveurs magnifiques restent encore aujourd’hui le fil conducteur de ma créativité.

Que signifie pour vous la transmission ?

Patrick : Travailler avec Louis est un enchantement. Je pense que quand on réussit, en tant que parent, à donner envie, l’essentiel est là, au-delà des réussites ou des échecs. Plus que transmettre mon expérience et mon savoir-faire, c’est partager avec lui cette recherche permanente du dépassement qui m’apporte énormément de satisfaction.

Louis : Exercer mon métier aux côtés de mon père me permet de tirer le meilleur de son art pour ensuite mettre en pratique ma propre signature. C’est vraiment une opportunité formidable. La première fois que j’en ai eu conscience, c’était en 2017, lorsque nous avons tous les deux réalisé le gâteau d’anniversaire d’Emmanuel Macron. Être reçus à l’Elysée ensemble, un moment de complicité inoubliable !

patrickagnellet.com

Adresses :

17 rue Centrale à Annecy-le-Vieux

179 place de l’Eglise à La Clusaz