Montriond : à 21 ans, ils font l’avenir de l’agriculture locale

Jules Gaillard et Vanessa Guidon ont commencé avec 20 chèvres, en 2017, avant de pouvoir réellement s’installer deux ans plus tard à Montriond.
Jules Gaillard et Vanessa Guidon ont commencé avec 20 chèvres, en 2017, avant de pouvoir réellement s’installer deux ans plus tard à Montriond.

Au pied des montagnes, la ferme des Hauts-Forts a comme un air de maison du bonheur. Entourés de leurs soixante chèvres laitières et de leur deux patous, Jules Gaillard et Vanessa Guidon, deux jeunes agriculteurs de 21 ans, y vivent et y travaillent depuis décembre 2019. Une exploitation qu’ils ont façonnée à leur image en la faisant construire de toutes pièces. «  C’était le dernier terrain constructible agricole de Montriond. Quatre à cinq hectares ont été déboisés par la commune pour nous permettre de nous installer. Ils étaient à fond derrière nous car il n’y avait plus d’agriculteur dans le village  », indiquent-ils.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite