L’ancien présentateur de la RTS Darius Rochebin accusé d’agression sexuelle

Le présentateur Darius Rochebin est mis en cause dans une longue enquête du journal Le Temps sur la RTS.
Le présentateur Darius Rochebin est mis en cause dans une longue enquête du journal Le Temps sur la RTS. - © Christophe Chevalin / LCI

Le journal Le Temps a publié samedi 31 octobre une longue enquête sur plusieurs affaires de harcèlement sexuel et de violences sexistes au sein de la RTS. Parmi les personnes mises en cause : Darius Rochebin, ancien présentateur vedette de la chaîne, passé sur LCI depuis le mois de septembre. « Comportement déplacé », « allusions salaces récurrentes » et même agressions sexuelles, l’enquête déroule plusieurs témoignages de femmes et de jeunes hommes qui auraient été victimes du présentateur.

Selon plusieurs témoins, Darius Rochebin les aurait contactés alors qu’ils étaient mineurs, ou à peine majeurs et leur aurait fait des allusions sexuelles.

Des alertes reçues par la RTS

Pourtant, le Temps assure que la direction de la chaîne avait reçu des alertes, notamment de l’humoriste Thomas Wiesel. « Affirmant n’être au courant de rien, Pascal Crittin a fait part de son étonnement, raconte l’humoriste. Il m’a toutefois assuré qu’il ferait toute la lumière sur l’affaire et que Darius Rochebin serait suspendu si une plainte contre lui était déposée. », précise celui-ci.

Des échanges confirmés par la direction de la RTS qui précise « toutefois et à ce jour, nous n’avons reçu aucune preuve, aucun document, ni aucun témoignage direct ».

Darius Rochebin écarté de l’antenne de LCI

Contacté par Le Temps, le présentateur a répondu par l’intermédiaire de son avocat en contestant « fermement s’être livré à des actes pénalement répréhensibles » et dénonce « un récit malveillant ».

Chez LCI, où le journaliste suisse est en poste depuis le mois de septembre et présente la tranche du 20 heures de la semaine, on a pris acte de ces accusations, précise le Parisien. Dans un communiqué, le Groupe TF1 déclare : « Aucun incident de cette nature n’a jamais été signalé à LCI à l’encontre de Darius Rochebin. Le groupe TF1 rappelle être très attaché à la présomption d’innocence, suit très attentivement cette affaire et prendra les mesures qui s’imposent selon son évolution. L’entreprise, qui sensibilise régulièrement ses collaborateurs, rappelle mener une politique active contre toute forme de harcèlement. »

Après cette enquête, Darius Rochebin a demandé sa mise en retrait de l’antenne de LCI pour « quelques jours » afin de rejoindre sa famille à Genève. Quand reviendra-t-il à l’antenne ? Pour un visage de LCI, interrogé par le Parisien, « C’est très embêtant pour LCI. La chaîne avait misé sur son arrivée très quali qui collait à son ADN. Il aura beaucoup de mal à revenir à l’antenne vu les valeurs que souhaite incarner le groupe TF1. Même s’il n’y a pas, pour l’heure, de dépôt de plainte et rien de pénalement répréhensible, on le voit mal continuer à recevoir des invités, comme par exemple Marlène Schiappa (NDLR : la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté après avoir été secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations). Il faudrait une sorte de petit miracle pour renverser la vapeur, qu’il s’explique sur ce que décrit cette enquête. Mais le mur à franchir est très haut. »