Restos du Cœur de Bellegarde : les conséquences de la crise sanitaire sur l’association

Avant la crise, les locaux n’étaient déjà pas très adaptés. Aujourd’hui, avec les mesures à respecter, ça devient difficile.
Avant la crise, les locaux n’étaient déjà pas très adaptés. Aujourd’hui, avec les mesures à respecter, ça devient difficile. - Photo de décembre 2019

Dans moins d’un mois, la semaine du 23 novembre, les Restos du Cœur repartent pour une nouvelle campagne d’hiver. Pour l’heure, les inscriptions battent malheureusement leur plein. L’antenne de Valserhône se dit « débordée » et assure que les demandes sont en hausse en comparaison avec l’an passé.

Dans une étude nationale, le Secours Populaire alertait récemment sur l’impact de la crise sanitaire sur les demandes d’aides alimentaires. Un constat a priori valable pour chez nous également.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite