Saint-Jean-de-la-Porte : un déséquilibré interné suite au décès violent d’une nonagénaire

Saint-Jean-de-la-Porte : un déséquilibré interné suite au décès violent d’une nonagénaire

Les gendarmes ont, sur place, établi un périmètre de sécurité et procédés aux premières constations qui laissent à penser à un crime violent. Contacté, le parquet de Chambéry, qui gère ce drame, a confirmé qu’il pourrait s’agir d’un meurtre commis par un déséquilibré. Malgré tout, pour le moment, l’enquête est au point mort. En effet, une personne suspectée d’avoir commis les faits, a bien été interpellée par les gendarmes dans la foulée dans un hameau de Saint-Jean-de-la-Porte, errant dans un état confus. Malheureusement, cet homme n’a pas pu être interrogé, les médecins estimant son état de santé incompatible avec une garde à vue, ce que confirme le parquet de Chambéry. Il est pour le moment interné d’office au CHS de Bassens, en unité spécialisée ou son état psychologique sera expertisé dans les semaines à venir.