Morzine-Avoriaz : l’hôtel quatre étoiles va bientôt ouvrir ses portes

Le nom de l’hôtel fait référence à l’altitude d’Avoriaz, située à 1 800m.
Le nom de l’hôtel fait référence à l’altitude d’Avoriaz, située à 1 800m.

Il se sera passé trois ans entre le début du projet et la concrétisation du Mil8 à Avoriaz. Le 14 décembre, l’établissement quatre étoiles sera fin prêt à accueillir des clients. Jusque-là, la station ne disposait que d’un seul hôtel : Les Dromonts, construit en 1966.

Un savoir-faire local

Tout est parti d’un appel d’offres lancé par la commune de Morzine-Avoriaz, en 2016. Un architecte issu d’une famille d’hôteliers de Morzine décide de s’associer à un promoteur thononais pour proposer un projet. « La mairie vendait un terrain de 1 000 m2 et souhaitait que l’on y construise un hôtel ou une résidence hôtelière. Il fallait qu’il y ait une offre complémentaire sur Avoriaz », raconte le promoteur immobilier. Leur projet est accepté. Ce sera un hôtel quatre étoiles. « C’était la cible parfaite pour répondre aux besoins de la clientèle. Il fallait du haut de gamme. » Les travaux, qui ont commencé au printemps 2018, auront duré 18 mois. «  Un exploit », selon le promoteur.

Pour sa construction, l’hôtel Mil8 a d’ailleurs bénéficié du savoir-faire local. « On a travaillé uniquement avec des entreprises locales. On savait qu’on pouvait avoir confiance en elles et qu’elles connaissaient la réalité du terrain. » Au total, c’est une trentaine d’entreprises qui se sont jointes au projet. « Plus de 120 personnes sont encore présentes tous les jours sur le chantier », précise le promoteur immobilier. Le bâtiment, intégré dans la pente naturelle de la montagne, revêt une architecture qui se veut typique de celle d’Avoriaz.

Restaurant et espace bien-être

Construit sur neuf niveaux, l’hôtel abritera de nombreux services en plus de ses 42 chambres et suites : un restaurant, un bar, une salle de réunion, une piscine et un espace bien-être. Le tout dirigé par une quarantaine d’employés, chargés de faire vivre l’établissement. Situé au cœur du village et aux bas des pistes, l’hôtel Mil8 pourra compter sur son emplacement idéal pour attirer la foule. Mais il faudra attendre que le chantier se termine. Ce qui ne semble pas inquiéter le promoteur. « On est dans les temps ! », lance-t-il.

Une histoire de famille

Pendant trois ans, l’ensemble du projet du Mil8 aura été porté par deux familles chablaisiennes. Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Dans un mois, ce sont les épouses respectives de l’architecte morzinois et du promoteur thononais qui reprendront l’exploitation de l’hôtel Mil8. « On a saisi une belle opportunité. On s’est rapidement rendu compte qu’on pouvait démarrer une nouvelle histoire tous ensemble », confie le promoteur immobilier.