Passy, Saint-Gervais, les Houches : la route forestière de la discorde

La création et le renforcement de pistes doit permettre une meilleure exploitation de la forêt.
La création et le renforcement de pistes doit permettre une meilleure exploitation de la forêt.

Voilà un nouveau projet décrié par les écologistes et fermement défendu par la communauté de communes Pays du Mont-Blanc. Les tensions portent sur la création d’une route forestière pour les camions grumiers, entre le Chatelard et le col de Voza. Ce nouvel axe doit mesurer 14 kilomètres pour une largeur de 4 mètres, en plein cœur de la montagne. Une route sera ainsi créée sur 5,5 km, une piste sera renforcée en route sur 8,3 km. Lors du conseil communautaire du 22 juillet, la CCPMB a rendu un avis favorable sur ce dossier. Sa légitimité ne fait aucun doute. « Initié par l’ONF, il doit permettre une exploitation des forêts des trois communes, rendue actuellement difficile voire impossible de par le profil et les dimensions des chemins existants », explique Jean-Marc Peillex, le président de l’intercommunalité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite