Projet de parking Ravet à Chambéry: l’opposition réclame un chiffrage des différentes options

Le parking sur cinq niveaux est un des trois scénarios envisagés.
Le parking sur cinq niveaux est un des trois scénarios envisagés.

Alors que la concertation au sujet de la façon dont doit s’achever le parking Ravet, à Chambéry, vient de débuter, l’opposition municipale monte déjà au créneau. Non pas pour débattre de l’idée de concertation en elle-même, mais pour réclamer plus de « transparence » au niveau financier. « Lundi 21 septembre a démarré la concertation sur le parking Ravet par la nouvelle municipalité, et cela pour trois semaines. Trois scénarios ont été présentés, dont le projet initial, porté par la précédente majorité. Sur les deux scénarios nouveaux, 140 places sont supprimées. Aucun élément financier n'a cependant été présenté, alors que le maire a confirmé que les discussions avec le délégataire Q-Park avaient démarré dès fin juillet », écrivent les élus dans un communiqué.

Et de s’interroger : « Comment peut-on demander aux citoyens de donner un avis éclairé sur un projet, sans qu'ils aient tous les éléments, notamment les éléments financiers ? Comment évaluer l'impact sur les finances publiques sans avoir de chiffres ? Comment peut-on faire campagne sur la transparence et une fois élus, ne pas respecter ses engagements ? »

En conclusion, le groupe « Aimer Chambéry, c’est agir avec vous » invite tous les Chambériennes et Chambériens à « demander ces éléments financiers ainsi que les impacts financiers de chaque scénario pour pouvoir participer de façon constructive et donner un avis éclairé sur l'avenir du parking Ravet ».

Pour rappel, quatre réunions publiques doivent encore avoir lieu sur le sujet.