Major Franco Mariano, enquêteur Mélanie: «Craque ton œuf, je m’occupe de l’omelette»

Le major Mariano est enquêteur Mélanie depuis 2004. C’est dans la salle éponyme qu’il a passé des heures à écouter des victimes d’agressions sexuelles.
Le major Mariano est enquêteur Mélanie depuis 2004. C’est dans la salle éponyme qu’il a passé des heures à écouter des victimes d’agressions sexuelles.

MEYTHET

Une boîte de PlayMobil. Un puzzle de Spiderman. Des oursons en peluche. Une maison de poupées. Tous ces jouets sont rangés sur une étagère en métal blanc. Face à celle-ci, sont accrochés au mur des dessins dont les traits et les formes représentés ne laissent aucun doute sur l’âge des auteurs. Bref, tout laisse à croire qu’il s’agit d’une pièce de jeux pour enfants.

Pourtant, ce qui se passe à l’intérieur n’a rien d’amusant. C’est la salle Mélanie (lire ci-contre) qui vient d’être décrite. Elle est située dans les locaux de la brigade de la gendarmerie de Meythet. Qui mieux que le major Franco Mariano, enquêteur référent, pour parler de ce lieu dans lequel il entend tout sauf des contes de fée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite