Morzine : Une association veut faire de la vallée d’Aulps une destination « éco-touristique »

L’association Morzine Montagne Verte avait appelé ses membres à participer à une grande journée de nettoyage en juin.
L’association Morzine Montagne Verte avait appelé ses membres à participer à une grande journée de nettoyage en juin. - Sam McMahon

«  D’après les statistiques, si on continue comme ça, on aura perdu 35 % de notre neige en 2035 et il n’y en aura plus en dessous de 1 000 mètres. Morzine se situe à cette hauteur. » Le ton est donné. Cécile Burton, membre de la jeune association Montagne Verte Morzine, semble décider à faire bouger les choses. «  On veut faire de la vallée d’Aulps une destination éco-touristique, livre-t-elle. Le but, c’est d’inclure les résidents, les entreprises et les touristes pour réduire notre impact écologique… » Créée en janvier 2019 par une poignée d’Anglais, l’association semble avoir déjà séduit bon nombre de personnes avec ses objectifs. « Aujourd’hui il y a une vraie évolution des consciences et les gens veulent mieux faire », explique Cécile Burton.

Déculpabiliser la population

Ça n’est plus à prouver : un geste « vert », même à la plus petite échelle, a son importance. Mais difficile de changer ses habitudes quand celles-ci sont bien ancrées. C’est en ce sens que l’association Montagne Verte Morzine tente de montrer le chemin en partageant des astuces simples avec les membres de sa communauté. « Il ne faut pas simplement dire aux gens ce qu’ils font de mal. Il faut leur donner des alternatives, sans pour autant les culpabiliser. Lorsqu’on parle du climat, les gens peuvent se sentir attaqués.   Il faut être interactif et intéressant. » Depuis un an, l’association a organisé de nombreux événements et ateliers pour aider le public à trouver des solutions au quotidien : échange de vêtements ou réparation, cuisine zéro plastique, conférences… Prochaine étape : des conseils pour éviter le gaspillage alimentaire et pour composter. « C’est quelque chose que tout le monde nous demande », précise Cécile Burton.

Inclure les entreprises

Mais il ne peut être question de changement sans la participation des entreprises. Et ça, l’association morzinoise l’a bien compris. « On essaie de nouer des partenariats, de leur offrir de la pub en échange… Si beaucoup de gens s’y intéressent d’abord pour le marketing, ça se transforme ensuite en conscience ! » Pour l’instant, une trentaine d’entreprises locales collaborent, de près ou de loin, avec l’association. « On travaille sur l’introduction des produits alternatifs dans leurs établissements », indique Cécile Burton.

L’objectif pour 2020 ? Atteindre les 200 membres, qu’il s’agisse d’entreprises ou de particuliers.

L’association recherche son directeur de développement durable

Pour le début d’année 2020, l’association Montagne Verte Morzine compte bien grandir davantage en se structurant. Elle recherche ainsi son directeur de développement durable afin de « faciliter tous les grands projets », explique Cécile Burton. Un travail à temps plein, qui aidera aussi à la recherche de subventions. « C’est très important pour nous d’en trouver, car pour l’instant notre association existe uniquement grâce à la population. »