Service militaire volontaire : offrir aux jeunes la possibilité d’un emploi

Parmis les filières proposées on retrouve notamment «
opérateur de production en métallurgie
» disponible lors d’une entrée au SMV en mai 2020.
Parmis les filières proposées on retrouve notamment « opérateur de production en métallurgie » disponible lors d’une entrée au SMV en mai 2020.

S’inspirant du dispositif du service militaire adapté (SMA) proposé aux jeunes français d’outre-mer, les armées ont depuis 2015 décliné un concept expérimental en métropole dénommé service militaire volontaire (SMV).

A ce jour six centres ont ouvert leurs portes en France dont un à Ambérieu-en-Bugey (2017).

Le SMV c’est pour qui ?

Le SMV s’adresse à des jeunes âgés de 18 à 25 ans, de nationalité française, peu ou pas diplômés, et à la recherche d’un « nouveau départ ». Les jeunes qui intégreront le SMV auront le statut de volontaires stagiaires (VS). Le site d’Ambérieu a accueilli plus de 200 stagiaires depuis sa création. Pour 2020, ils sont 120 inscrits mais il y aura des possibilités d’incorporation mi-février, mai et septembre 2020.

Le SMV ça se passe comment ?

« Il y a tout d’abord la formation militaire initiale, explique le capitaine Sophie M. C’est la bataille du savoir-être. Les jeunes sont encadrés par des militaires qui leur enseignent le respect de soi et des autres. Ils travaillent également la cohésion de groupe, les jeunes sont en internat dans des chambres de 4. Ce respect, ils devront le retransposer dans le monde du travail. Attention, cette formation est encadrée par des militaires mais notre but n’est pas de former des soldats. »

Suite à cette première formation, les jeunes entrent dans la seconde, complémentaire, afin d’acquérir des savoirs fondamentaux, de rattraper leur retard scolaire dans des matières comme le français et les maths : « Dans ce cadre, ils pourront également passer leur permis de conduire et obtenir des formations en sécurité du travail. »

Vient ensuite la formation professionnelle, externalisée selon les filières choisies.

Chaque centre SMV propose des formations différentes, dans des filières locales. Le capitaine Sophie le certifie : « chaque formation offre des débouchés professionnels, le but n’est pas de créer une nouvelle spirale de l’échec. » Le centre SMV travaille ainsi en partenariat avec des entreprises locales.

« La formation professionnelle est de ce fait orientée vers des filières prédéfinies prenant en compte les réalités du marché de l’emploi de chacune des régions d’implantation des centres, à savoir les secteurs en tension ou les métiers à fort potentiel de recrutement. »

La formation dure entre 6 et 12 mois maximum et est entièrement gratuite pour le jeune.

Comment postuler : 04 27 50 60 28 smvamberieu@gmail.com

www.le-smv.fr