Saint-Paul-en-Chablais : des élèves en situation de handicap accueillis au collège du Gavot

Christian Monteil, président du conseil départemental et Chrystelle Beurrier, vice-présidente déléguée à l'éducation, remettent les agendas scolaires aux élèves de 6e du collège du Gavot.
Christian Monteil, président du conseil départemental et Chrystelle Beurrier, vice-présidente déléguée à l'éducation, remettent les agendas scolaires aux élèves de 6e du collège du Gavot.

Mercredi 2 septembre, Christian Monteil, président du conseil départemental, et Chrystelle Beurrier, vice-présidente déléguée à l’éducation Jeunesse et Sport, sont venus remettre un agenda scolaire aux classes de 6e du collège du Gavot. Après avoir souhaité une bonne rentrée scolaire aux nouveaux collégiens, Chrystelle Beurrier a présenté aux élèves leur nouvel agenda. Sur le thème du sport, agrémenté d’autocollants ludiques et aux couleurs attractives, celui-ci indique le parcours éducatif sportif qui leur est proposé pendant les quatre prochaines années. En effet, depuis quelques années, le Département a mis en place des dispositifs visant à encourager la pratique du sport en finançant une partie de ces activités : Savoir nager (initiation à la natation pour tous les 6e), Savoir skier (initiation à la pratique du ski nordique ou alpin pour les 5e), Collégiens en refuge ou encore Savoir secourir (formation des élèves de 4e aux gestes de premiers secours).

Des travaux en prévision

Lors de la visite de l’établissement, les élus ont eu l’occasion de visiter la nouvelle classe spécialisée du collège. Une classe ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) accueillant une dizaine d’enfants en situation de handicap. Les élèves, qui présentent parfois des troubles de fonctions cognitives ou d’apprentissage, sont tous intégrés dans des classes avec d’autres élèves du cycle normal. Ils sont accueillis sur des temps aménagés dans la classe ULIS pour remédier à leurs difficultés personnelles avec un éducateur spécialisé.

« L’éducateur spécialisé, en relation directe avec les professeurs de la filière classique, sera averti de la difficulté d’apprentissage ou de compréhension de certaines leçons et prendra le temps nécessaire à l’acquisition de celles-ci, précise Stéphanie Desboeufs, gestionnaire du collège. Le fait que ces élèves porteurs de handicap soient intégrés dans des classes de référence permet également une consolidation de leur autonomie personnelle et l’amélioration de leur capacité de communication. »

Outre cette nouveauté pour la rentrée, des projets sont en bonne voie pour la réhabilitation du collège du plateau tels que sa rénovation énergétique actuellement à l’étude, sa restructuration fonctionnelle dans le but d’augmenter sa capacité d’accueil et également la construction de nouveaux logements de fonction prévue à échéance plus lointaine.