Père Le Tué : «Il faut que tout le monde trouve sa place dans une paroisse»

Le Père Le Tué a passé 7 ans dans le presbytère thononais.
Le Père Le Tué a passé 7 ans dans le presbytère thononais.

Arrivé en 2013, le père Le Tué quittera le Chablais à la fin du mois d’août.

Comment voyez-vous votre rôle de prêtre ?

Il faut environ 3 ans pour trouver sa vitesse de croisière, le temps de connaître la réalité de la vie locale, qui est qui, qui fait partie de quelle famille. C’est très important. Le rôle du prêtre c’est de travailler à l’unité, et non pas l’uniformité. On retrouve toutes les tendances dans un lieu de culte, et il faut que tout le monde puisse y trouver sa place. Vu qu’il y avait différentes paroisses à Thonon, j’ai essayé de faire en sorte que tout le monde travaille ensemble, se connaisse, pour donner un nouveau souffle à tout cela.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite