Albertville: il menace sa voisine de viol et de mort à son domicile

Albertville: il menace sa voisine de viol et de mort à son domicile

Depuis le mois de juillet, un individu condamné très récemment, dans l'affaire de violences commises à la discothèque albertvilloise Silver Kriss et ayant bénéficié d'un aménagement de peine avec bracelet électronique, contribuait à perturber le voisinage d'un immeuble situé Paul Yvan Lagarde.

Samedi 22 août dernier à 1h15 du matin, c'est le voisinage d'un autre immeuble, situé avenue Jean Moulin, qu'il a continué de perturber jusqu'au milieu de la nuit. Les policiers sont appelés à se rendre sur les lieux, car l’individu connu des forces de police, menace de mort et de viol sa voisine devant son conjoint et leurs amis. Sans déranger le voisinage, ces derniers faisaient une soirée à leur domicile et c’est alors que l’individu a profité de la fenêtre ouverte pour proférer des menaces gratuites et inquiétantes. Pour finir leur soirée, il leur a lancé divers projectiles en direction de l'appartement des victimes, dont du sirop qui a atterri sur le linge qui séchait.

Lors de l’intervention des policiers, l'individu s’est réfugié dans son appartement, puis voyant que les policiers rentraient dans l'immeuble, il a pris la fuite dans les caves. Il a été interpellé quelques instants après dans les caves de son immeuble, ivre et sous bracelet électronique. Placé en garde à vue, il a fait l’objet d’une COPJ (Convocation par Officier de Police Judiciaire). Un mandat d’arrêt a était délivré dans la foulée et il a été incarcéré au centre pénitentiaire d’Aiton.