Chambéry: le locataire de l’appartement soupçonné d’avoir lui-même mis le feu rue de la Grenette

Interpellé quelques minutes après le départ de feu d’un appartement au 25 rue de la Grenette, à Chambéry, mercredi 12 août aux alentours de 21 heures, un homme de 26 ans est soupçonné d’être à l’origine de l’incendie.

Ses voisins l’auraient aperçu quitter son logement quelques minutes avant que les flammes ne consument la toiture de l’immeuble de trois étages. Depuis la rue, il observait l’incendie avant d’être placé en garde à vue.

Jeudi 13 août, elle fut levée sur avis du médecin pour une consultation psychologique avant que son état soit finalement jugé compatible avec la garde à vue.

D’après la police de Chambéry, les premiers éléments de l’enquête montrent que l’origine du feu était intentionnelle.

Toujours selon la police, le mis en cause n’a pas confirmé cette hypothèse mais a reconnu avoir laissé une cigarette allumée dans son appartement.

Il a été déféré au parquet ce vendredi 14 août.

Rappel des faits

Mercredi 12 août, 25 rue de la Grenette, au cœur de Chambéry, un incendie s’est déclaré dans les combles d’un appartement. Une vingtaine de personnes a été évacuée.

Rue Grenette, mercredi 12 août vers 21 heures, un feu s’est déclaré dans un appartement au troisième étage, dans le centre ancien de Chambéry.

Alertés par le voisinage, les pompiers se sont mobilisés pour circonscrire l’incendie dans ce secteur sensible avec un grand risque de propagation sur les bâtiments mitoyens.

L’intervention a nécessité une quarantaine de pompiers et le feu a rapidement été maîtrisé.

Au total, 25 personnes ont été évacuées et placées à l’abri. En fin de soirée, les victimes du sinistre ont pu regagner leur domicile à l’exception d’une habitante dont le logement a été sérieusement endommagé. Elle a pu être relogée.

Une enquête est ouverte pour déterminer l’origine du sinistre.