Cruseilles : des nouveaux locaux pour le personnel et les travailleurs de la Ferme de Chosal

A quelques mètres de la Route du Suet, sur les hauts de Cruseilles, depuis le 1er juillet, une partie des employés du CAT de Chosal et ses travailleurs ont pris possession de deux magnifiques bâtiments financés par le Département. Lancée il y a deux ans, ces constructions à la fois fonctionnelles et superbes, financées par le Conseil Départemental sont une étape importante pour le bien-être des travailleurs de la Ferme de Chosal. Baptisée « Les Hauts de Chosal », en référence au CAT, cette construction est composée de trois bâtiments. Emmanuel Mosse, le directeur du CAT de Chosal, et Karine Deal, directrice adjointe des hébergements de Chosal, nous ont fait visiter ces nouveaux locaux avec une fierté légitime.

Trois bâtiments

Le premier est composé de dix-sept appartements de soutien et vingt chambres pour les personnes pas assez autonomes, complété par des salles communes. Tous ces logements sont occupés par des personnes qui travaillent à la Ferme de Chosal. Le second comprend la partie administrative avec la réception, bureaux, salle de réunions, infirmerie, coin cocooning et d’immenses terrasses. Ces deux bâtiments sont opérationnels depuis le 1er juillet, et, tant le personnel que les travailleurs, ont investi avec une immense joie ces nouveaux locaux. Le troisième bâtiment est composé de vingt-quatre appartements destinés aux séniors handicapés de plus de cinquante ans. Il sera opérationnel dès le 1er septembre. De nombreuses demandes affluent déjà pour occuper ces appartements.

Un endroit reposant

Depuis ce havre de paix, où les résidents et leurs familles se sentent au calme, il est très facile de se rendre au bourg à pieds. A ce sujet, la rénovation de la route du Suet, avec des trottoirs, permet aux résidents de se déplacer en toute sécurité, sans craindre le trafic routier intense sur cette route. Et comme le rappelle Karine Deal, l’endroit est à la fois retiré mais ouvert sur le bourg. Elle espère également pouvoir collaborer avec les voisins, les associations, et faire découvrir cette réalisation en organisant des expositions diverses. En tout, ce seront soixante personnes qui seront logés dans cet établissement quatre étoiles.

Une association aux missions importantes

L’AAPEI, pour association angevine de parents d’enfants inadaptés Epanou, d’Annecy et ses environs, a mis à disposition de la Ferme de Chosal ces nouveaux locaux financés par le Département. L’AAPEI Epanou gère aujourd’hui des enfants et des adultes au sein de ses 14 établissements et services et assure notamment les missions suivantes : créer et gérer des structures d’accueil pour des personnes handicapées intellectuelles de la petite enfance au quatrième âge ; développer l’accueil et l’accompagnement en veillant à ce que les personnes déficientes et leurs familles bénéficient d’une réponse adaptée à leurs besoins sous la forme d’un projet de vie.