Chamonix : décès du guide Jean-Louis Le Garrec

Le guide de Chamonix Jean-Louis Le Garrec est décédé vendredi 7 août, dans la vallée Blanche. © Compagnie des guides de Chamonix
Le guide de Chamonix Jean-Louis Le Garrec est décédé vendredi 7 août, dans la vallée Blanche. © Compagnie des guides de Chamonix

Vendredi 7 août, le PGHM (Peloton de gendarmerie de haute montagne) de Chamonix avait déclenché une importante opération de secours afin de secourir un alpiniste enseveli sous plusieurs mètres de neige.

Il s’agissait du guide chamoniard Jean-Louis Le Garrec.

L’accident

La Compagnie des guides de Chamonix a retracé ce tragique accident qui s’est déroulé dans la traversée de la Vallée Blanche. « Le guide accompagné d’un client rentrait du Tacul par la trace principale en direction d’Hellbronner, quand la cordée a subi l’effondrement d’un pont de neige d’une ampleur exceptionnelle. » Le client est parvenu à éviter la chute et a pu donner l’alerte.

Malgré l’important déploiement de secours engagé par le PGHM, Jean-Louis Le Garrec n’a pas pu être sauvé.

Sa carrière

Jeune aspirant guide, Jean-Louis La Garrec s’était impliqué dans la création du bureau des guides de Servoz. « Membre de la Compagnie des guides de Chamonix depuis 1989, il exerçait le métier de guide avec passion et discrétion fidélisant une grande clientèle. Sa polyvalence, sa pédagogie, son intérêt pour la prévention et l’évolution des techniques de sécurité l’ont naturellement amené ces dix dernières années à rejoindre l’équipe de guides formateurs de la Chamoniarde, » rapporte la Compagnie des guides.

Nul doute, qu’un hommage lui sera rendu le week-end prochain (du 12 au 15 août) lors de la fête des guides de Chamonix.