Port du masque obligatoire à Annecy: les dessous d’une décision «inévitable»

Près d’une trentaine de rues sont concernées par l’arrêté imposant le port du masque dans la vieille ville d’Annecy.
Près d’une trentaine de rues sont concernées par l’arrêté imposant le port du masque dans la vieille ville d’Annecy.

Au début, il n’en était pas question. Pas question d’obliger les gens à porter un masque dans la rue. François Astorg l’avait dit en marge du dernier conseil municipal : «  Isoler l’ensemble d’une ville, partout où les gens sont, je ne suis pas sûr que ce soit accepté et efficace ».

Il y avait quelque chose d’autre, de symbolique : rendre le port du masque obligatoire, c’était envoyer le message aux badauds «  qu’on devenait une ville à éviter », convient Pierre Geay, adjoint à la Sécurité. Gênant, quand on s’appelle Annecy et qu’on attire plus 2,5 millions de touristes chaque année, certes, et pourtant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite