Coronavirus : appel à la vigilance en Haute-Savoie

Depuis le lundi 27 juillet, il est possible de se faire dépister sur rendez-vous.
Depuis le lundi 27 juillet, il est possible de se faire dépister sur rendez-vous. - © Le Pictorium - Photo d’ilustration

Dans un communiqué du mardi 28 juillet, la préfecture de Haute-Savoie et l’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne Rhône-Alpes appellent les habitants de Haute-Savoie à la vigilance. En effet, depuis le 11 mai 2020, date du déconfinement, 318 cas positifs au Covid 19 ont été détectés dans le département, dont 59 depuis le 25 juillet.

Les taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de personnes atteintes pour 100.000 habitants et le taux de positivité, c’est-à-dire le nombre de tests positifs sur l’ensemble des tests réalisés, sont les plus élevés de la région. En Haute-Savoie, le taux de positivité est de 2,5 % (112 tests positifs sur 4 488 tests réalisés) contre 1,1 % pour l’ensemble de la région. Le taux d’incidence atteint 13,5 pour 100.000 habitants contre 6,1 pour l’ensemble de la région.

Face à ces chiffres, le préfet de Haute-Savoie, Pierre Lambert et le directeur général de l’ARS, Jean-Yves Grall encouragent les habitants à se protéger et à protéger les autres.

Ils ont notamment rappelé les conseils de prévention suivants :

– Porter un masque dans les lieux publics clos mais également dans tous les cas où la distance d’un mètre avec un interlocuteur ne peut être respectée.

– Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres.

– Se laver régulièrement les mains avec du savon ou utiliser une solution hydroalcoolique.

– Tousser ou éternuer dans son coude ou dans son mouchoir et jetez-le.

– Éviter de se toucher le visage.

– Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades.

– Utiliser un mouchoir à usage unique.

– En cas d’apparition de symptômes évocateurs de la maladie Covid-19 (fatigue, fièvre, douleurs musculaires, toux, perte de l’odorat et du goût…), rester chez soi, éviter les contacts et contacter son médecin traitant.

Comment se faire dépister ?

Depuis le lundi 27 juillet, le dépistage virologique (RT-PCR) est possible pour toute personne qui le souhaite, sans prescription médicale, auprès de l’un des laboratoires de ville habilité à réaliser ces prélèvements. Le dépistage est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

Avant de vous rendre dans un laboratoire, prenez contact avec lui afin de vérifier les horaires spécifiques pour ce type de test.