Monthoux, deux châteaux et deux histoires

La chapelle de Monthoux au début du XX e  siècle, érigée en 1863 en souvenir du château et de la famille de Monthoux.
La chapelle de Monthoux au début du XX e siècle, érigée en 1863 en souvenir du château et de la famille de Monthoux. - Messager

Le château de Monthoux était situé sur butte naturelle à l’entrée de la vallée de l’Arve. Dominant Annemasse, ce château fort contrôlait les deux voies permettant de rejoindre les bourgs de Bonne et de Bonneville.

Dans sa thèse intitulée « Les enquêtes de 1339 en Dauphiné et en Faucigny, intérêt démographique », l’historien Alfred Fierro rapporte cette phrase du XIVe siècle qui résume bien l’intérêt stratégique du lieu : «  Situé près de la ville de Genève, à la distance d’une lieue, d’où il voit toute la cité et à peine est-il possible de sortir de Genève sans être vu dudit château  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite