La SPA dénonce un trafic après la découverte de 98 chiots de race dans une camionnette

La SPA de Mulhouse dénonce les conditions de transport des chiots et parle même de trafic.
La SPA de Mulhouse dénonce les conditions de transport des chiots et parle même de trafic. - Photo Facebook SPA de Mulhouse

La douane volante de Mulhouse a contrôlé lundi 13 juillet une camionnette, immatriculée en Slovaquie qui transportait une centaine de chiots de race et se dirigeait vers l’Espagne. Le temps du contrôle, les animaux ont été confiés à la Société protectrice des animaux (SPA) qui s’est inquiétée de l’état des chiots, « affamés et déshydratés » selon une bénévole. Le chauffeur et son passager, entendus par les douanes, auraient admis que plusieurs chiots avaient perdu la vie au cours du trajet.

Après les contrôles d’usage, le véhicule a pu reprendre la route avec son chargement ; les papiers des animaux étaient en règles ainsi que ceux du véhicule. « Ces transports se font dans des conditions déplorables », explique Hugues Zech, le directeur de la SPA de Mulhouse Haute Alsace au journal L’Alsace. « Mais nous ne pouvons rien n’y faire ». « Un vrai scandale » ajoute la SPA qui a décidé de lancer une pétition.

Une pétition en ligne

Mardi 21 juillet, la pétition avait recueilli plus de 13 800 signatures. La SPA y dénonce « un odieux trafic » et affirme qu’une centaine de chiots transiterait ainsi tous les quinze jours de la Slovaquie vers une animalerie en Espagne.

« Il est probable que des chiots aient encore péri durant le transport de plus de 1.000 km jusqu’en Espagne, surtout par une journée torride où la température dans la camionnette peut certainement frôler les plus de 40 ºC, avec une ventilation aléatoire et sans climatisation », déplore la SPA dans le texte qui accompagne cette pétition.