Bonneville: pause estivale au lac de la Motte longue

Angélique, un trait d'union entre les artistes et le public
Angélique, un trait d'union entre les artistes et le public - Messager

Ce qui fait le charme du petit lac de la Motte longue, c’est le cadre mais aussi la simplicité du lieu. Ici, on se pose, on se détend et Angélique Moscato dorlote. Cette année encore, les animations concoctées par cette jeune femme promettent bien des découvertes.

Porter la culture autrement

« Ici on aime les artistes et nous privilégions surtout la création », explique Angélique. Chaque semaine, jusqu’au 13 septembre, auteurs, compositeurs, interprètes, peintres et artistes de talent de tout horizon se produiront. L’idée est de brasser les genres et de faire se déplacer les personnes en cherchant à établir des connexions là où elles n’existent pas encore ou peu.

Prochains rendez-vous à ne pas manquer

18 juillet et 8 août. D’un univers électrique à des chansons folk pures, Journeyman, cet homme-orchestre, seul en scène avec son « looper » posera sa voix.

25 juillet. Estelle Giordani espère vous charmer avec sa voix de velours et son timbre chaud autour de chansons françaises, aux teintes jazz, blues & folk, inspirées de la poésie du quotidien et de ses côtés burlesques.

25 juillet et 5 septembre. Humberto Pioda exposera ses tableaux « Si la terre m’était conté » De la préhistoire à l’homme de Cro-Magnon.

31 juillet. Retour de Marjorie et Laure pour un piano sous les étoiles

5 septembre. TUF, auteur-compositeur interprète de chansons françaises et musicien multi-Instrumentiste.

Également au programme, des ateliers Ojo de Dios, proposé par Katia Sartelli, ainsi que des séances de Yoga Kundalini et de méditations chantées et en mouvement proposé par C-Cil Chand Amrita.

Entrée libre et participation au chapeau À chaque concert « Un apéro concert » sera proposé pour 9euros Horaire chalet : de 14 heures à 20 heures tous les jours. Repas du midi à emporter uniquement sur réservation Angélique 06 87 74 00 19 Facebook la Biblio D’Edaka

Des rencontres culturelles basées sur le collaboratif

« La relation que j’entretiens avec les artistes est basée sur le principe de l’échange et la collaboration » confie Angélique. « Qu’est-ce que tu sais faire, et qu’est-ce que je peux t’apporter ».

Un troc culturel ou les billets n’ont pas leur place. L’idée est de porter l’accès à la culture pour tous autrement que par la monnaie et de soutenir les talents. Et ça marche ! « Je suis de plus en plus sollicitée par les artistes et le public adhère ».