Deux nageurs portés disparus dans le lac de Nantua : les recherches stoppées

Un hélicoptère de la sécurité civile et des drones, équipés de caméras thermiques, ont été mobilisés.
Un hélicoptère de la sécurité civile et des drones, équipés de caméras thermiques, ont été mobilisés.

Hier, jeudi 9 juillet, vers 16 h 30, les sapeurs-pompiers ont reçu un appel indiquant que « deux personnes auraient coulé », à environ 100 mètres de la berge du lac. L’alerte a été donnée par un pêcheur, qui aurait été témoin de la scène. Selon nos confrères du Progrès, ce dernier « aurait perçu deux personnes, nageant à plus d’une centaine de mètres du bord et entendu des appels à l’aide, avant de les voir couler ».

Très rapidement, les sapeurs-pompiers de Nantua et des centres environnants, 26 au total, sont intervenus, depuis la plage de la colonne. Selon nos confrères du Progrès, une équipe de six plongeurs venus de Bourg-en-Bresse, Pont-d’Ain, d’Ambérieu-en-Bugey, et trois sauveteurs aquatiques, ont été mobilisés, rejoints par trois maîtres-chiens. Avec, en renfort, un hélicoptère de la sécurité civile venant de Bourg-en-Bresse, des drones équipés de caméras thermiques, le Smur (Service mobile d’urgence et de réanimation).

Les recherches ont duré, hier, jeudi 9 juillet, jusqu’à 22 heures, sans résultat, et ont été stoppées. Elles ont repris, ce matin, vendredi 10 juillet, à 10 heures, avec la gendarmerie, aidée de la brigade nautique d’Aix-les-Bains et de la brigade fluviale de Villefranche-sur-Saône.

« Le bateau des gendarmes a effectué une première reconnaissance tandis que les plongeurs inspectaient la zone par plus de 30 mètres de profondeur, rapporte Le Progrès. Au terme de 20 minutes de sondage, les quatre plongeurs de la gendarmerie stoppaient leurs infructueuses recherches. »

Les opérations de secours ont été interrompues, définitivement, vers midi, aujourd’hui, vendredi 10 juillet. Aucun corps n’a été retrouvé. Aucun signalement de disparition n’a été signalé, à ce jour, en gendarmerie. Aucun véhicule abandonné n’a été retrouvé aux abords du lac, ni d’effets personnels.