L’agglomération de Thonon clôt son premier chapitre

Jean Neury, lors de sa candidature à la présidence de l’agglomération, en janvier 2017.
Jean Neury, lors de sa candidature à la présidence de l’agglomération, en janvier 2017. - Photo d’illustration

A l’exception d’un public d’initiés, Thonon Agglomération est vue de loin comme une sorte de grosse machine bureaucratique. Et pourtant, cette structure regroupant sous un même toit la Ville de Thonon et les anciennes communautés de communes du Bas-Chablais et des Collines du Léman grignote toujours plus de compétences aux mairies, la rendant incontournable. Urbanisme, mobilité et activité économique sont sous sa coupe.

Inaugurée au 1er janvier 2017, l’Agglo va clore, mercredi 15 juillet, le premier chapitre de son existence, aboutissement d’un accouchement pour le moins compliqué. Juste avant de céder le gouvernail à son successeur, le président Jean Neury, Veygicien d’origine, a défendu ce bilan inaugural.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite